Vaires-Torcy : le plus grand centre de sport d’eau vive d’Europe en chantier

 

« Priorité aux entraîneurs de l’équipe de France » Le panneau barrant l’entrée d’une voie de l’île de loisirs de Vaires-Torcy en chantier, donne le ton.

Depuis le mois de janvier, IPCS Pilote le chantier, Les engins de terrassement et grues ont envahi le paysage. L’objectif est simple : construire en deux ans le plus grand équipement européen avec stade d’eau vive pour le canoë et le kayak, couplé au lac où se dérouleront des entraînements et des courses en ligne d’aviron.

Aujourd’hui, c’est celle aux Jeux olympiques 2024 qui remotive les troupes. Mais on précise bien que « le plus grand chantier public de la région Ile-de-France se veut une opportunité de faire cohabiter l’excellence des sportifs de haut niveau avec le sport de loisirs accueillant les amateurs et les débutants.

Mais ce projet de 75 M€ financé à 80 % par la région Ile-de-France et à 20 % par l’Etat, fait aussi figure de véritable rééquilibrage de l’Ile-de-France sur le plan des installations sportives. « Il faut savoir, dévoile Patrick Karam, qu’avec 25 équipements sportifs pour 10 000 habitants contre 40 pour 10 000 dans les autres régions de l’Hexagone, l’Ile-de-France est actuellement la région la moins bien dotée en termes d’équipement sportifs. »

Le vice-président du conseil régional d’Île de France, en charge de la jeunesse, des sports et de la vie associative conclut : « La situation est d’autant plus dramatique, qu’il y a urgence à faire de l’éducation sportive. »

Les sportifs de haut niveau côtoieront les amateurs et débutants

Voici le détail des équipements prévus dans le projet du futur centre nautique de Vaires-Torcy.

1. Le pôle sportif. Il comportera un espace pour les athlètes, entraîneurs et techniciens des équipes de France et espoirs du kayak et de l’aviron. Il comptera des salles de préparation physique, des saunas…

2. Le stade d’eau vive. Il est composé de trois rivières aménagées et d’une rivière pédagogique. Les gradins fixes intégrés au paysage de la rivière de compétition pourront accueillir 2 000 spectateurs. Canoë, kayak, rafting, tubing, hot dog, nage en eau vive seront proposés au grand public.

3. Le bassin de course en ligne. Il sera équipé d’une tour d’arrivée répondant aux normes internationales.

4. Un accès au site amélioré. L’entrée côté Vaires-sur-Marne sera réaménagée et des liaisons douces développées depuis les communes avosinantes et les bords de Marne. Un parking paysager de 600 places verra le jour.

5. La remise en forme. Les espaces dédiés aux Jeux de raquettes, remise en forme gagneront en qualité. L’espace de 7 000 m2 fera la part belle au handisport.

6. Le pôle activités nautiques. Situé au sud du lac, il est équipé de vestiaires, lieux de séchage et stockage.

7. Les circuits de promenade. Ils sont retravaillés, privilégiant une cohabitation intelligente des piétons, rollers, vélos…