Vers une Meuilleure Performance Energetique

 

Lycée Claude Chappe : vers une meilleure performance énergétique !

Le lycée Claude Chappe à Nanterre fait l’objet d’une ambitieuse opération de rénovation énergétique, Objectif : réduire d’au moins 30 % par an la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

 

En moyenne, la facture de chauffage du lycée Claude Chappe s’élève aujourd’hui à 1000 Mégawattheures-heure soit plus de 35 000 euros par an. Pour la réduire, le champ d’action des travaux se concentre principalement sur l’amélioration de l’enveloppe existante du bâti et la rénovation des équipements. La démarche choisie repose sur le principe de sobriété-efficacité énergétique, dont les améliorations significatives sont attendues par tous les usages du lycée.

À l’issue des travaux, il est attendu une réduction annuelle de 50% de la consommation de chauffage et de 22% de la consommation électrique. Au total, c’est une économie de 103 tonnes équivalent CO2 par an qui sera réalisée d’une part, et une diminution significative des coûts de fonctionnement de l’établissement d’autre part.

La SAERP est Maitre d´Ouvrage Mandataire, IPCS est Coordonnateur SPS,

Pour mener à bien cette opération de rénovation thermique, la Région Île-de-France a fait le choix de s’appuyer sur notre société qui a développé ces dernières années ses compétences internes afin de répondre avec la meilleure pertinence aux problématiques énergétiques. Après mise en concurrence, le marché de rénovation thermique du lycée Claude Chappe de Nanterre (92 – Hauts de Seine) a été attribué au premier semestre 2016. Objectif : livraison des travaux fin 2017.

L’opération sera réalisée en site occupé, et ce, en intervenant le moins possible à l’intérieur des bâtiments au regard de l’activité du lycée qui ne pourra être interrompue. Le groupement concepteur-réalisateur-exploitant pilotera également pendant trois années les installations techniques de façon à garantir la performance énergétique fixée contractuellement. Le déploiement de cette opération permet ainsi de diviser par deux les délais de réalisation qui serait menée de manière classique.

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Région Île-de-France

MTDC DE L’OPÉRATION : 6,8 M€ TTC