JEUX OLYMPIQUES PARIS 2024

 

Regardez la Vidéo de l’avancée du chantier su Stade Olympique d’eau Vive de Vaires sur Marne  https://youtu.be/kmFmD_fbDQw

La victoire des Jeux olympiques de 2024 est aussi celle de la Seine-et-Marne, il est acquis que Paris et l’Île-de-France accueilleront les JO dans sept ans. Et c’est à Vaires-sur-Marne, sur la base nautique régionale, que se disputeront toutes les épreuves d’aviron et de canoë-kayak. Le chantier d’aménagement est estimé à 75 millions d’euros. En chantier depuis le début de 2016, le site doit être entièrement livré l’an prochain. Il a, semble-t-il, séduit les représentants de la commission d’évaluation du Comité international olympique (CIO), qui l’ont visité le 15 mai.

« C’est une bonne nouvelle pour les sportifs olympiques comme pour le territoire, se félicite Gilles Pirman, le directeur de cabinet du président du conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux (LR). La Seine-et-Marne est une magnifique base arrière pour les Jeux, notamment grâce à sa capacité hôtelière. »

Plus qu’un enjeu sportif, les JO représentent une chance de développement économique pour le département. « La Seine-et-Marne peut offrir de vastes espaces de stationnement, poursuit Gilles Pirman. Des équipements comme le Grand Parquet de Fontainebleau peuvent accueillir des équipes en résidence. »

Le département espère aussi mettre en lumière son patrimoine et son offre touristique. Et compte sur son savoir-faire pour recevoir une population aussi importante qu’internationale. « Nous savons accueillir le monde en Seine-et-Marne, nous le faisons déjà à Disney avec 15 millions de visiteurs par an », assure Gilles Pirman.

Ce ne devrait pourtant pas être le cas de la base nautique. Après l’été 2024, le site de Vaires-sur-Marne deviendra le pôle d’entraînement national des équipes de France de canoë-kayak et d’aviron. Et le site olympique demeurera accessible au grand public.